L'Architecture au service de l'intelligence de la foi

L'Église catholique romaine a formidablement encouragé et financé au cours des siècles et encore aujourd’hui la construction de cathédrales, de basiliques, d’abbayes, d’églises et de chapelles.

L’église a pour fonction de rassembler les fidèles pour la célébration liturgique dans un cadre architectural favorable à l’enseignement de l’évangile à travers toute une symbolique, une beauté et une harmonie  spirituelle. L’architecture doit être signifiante et refléter l’identité de l’Eglise. 

L’église bâtie a été ainsi conçue à l’image de l’assemblée qu’elle abrite et de l’institution qui l’a fait construire.

La plus ancienne église se trouve en Iran. C'est le monastère arménien  Saint-Thaddée construit en 66 après J.C., la moitié de la population de l'Iran  étant de confession chrétienne avant l'invasion arabe. Au cours des siècles, les maîtres d’œuvre inspirés par la foi chrétienne ont déployé  une ingéniosité et une créativité remarquable pour rendre de plus en plus beaux, élancés, intelligents les édifices religieux hauts lieux de la liturgie ; ce sont des dizaines de milliers d’hommes et de femmes – les maîtres et les compagnons – qui ont participé à leur édification.

On est ainsi passé de l’art paléochrétien qui est né avec le christianisme dans l’empire romain, à l’art roman, puis gothique, classique, baroque et contemporain.